Alexandre ROMARIZ (POLLICINO)

Psychologue FSP - Hypnothérapeute NGH

PRENDRE SOIN DE SON "ENFANT INTÉRIEUR"

Les enseignements du maître Thich Nhat Hahn, moine bouddhiste vietnamien vivant en France, mondialement connu pour ses nombreux écrits au sujet de la pleine conscience, constituent une de mes sources d'inspiration en matière de développement personnel. Et je remercie infiniment le destin de m'avoir permis de découvrir son œuvre.

 

Un de ses ouvrages traite de l'enfant intérieur ("Prendre soin de l'enfant intérieur. Faire la paix avec soi", 2014). Ce petit enfant que nous avons tous été, qui est en nous et qui crie ses blessures en nous à chaque fois qu'une situation de notre vie actuelle fait écho avec celles-ci.

 

En effet, nos souffrances, nos tristesses, nos peurs, nos colères cherchent régulièrement à remonter à la conscience. Or, la plupart du temps, nous peinons à les laisser s'exprimer, refusant de leur faire face; nous érigeons des barrières, des mécanismes de défense pour s'assurer que ces maux ne refassent pas surface. Notre "train de vie" et notre organisation de vie nous incitent à "faire" et à nous "distraire" plutôt qu'à écouter ce qui se passe en notre for intérieur. La peur de souffrir est une des raisons principales qui nous empêche d'écouter notre enfant intérieur. Nous tendons, avec l'appui de notre mental, à ne chercher que le "plaisir", malgré ce que nous ressentons intérieurement.

Avec l'aide de la pleine conscience, il nous incite à "descendre à la cave", afin d'aller à la rencontre de nos souffrances. Car, nous ne pouvons faire l'expérience de la compassion et la compréhension envers soi et autrui, sans avoir (re)connu notre propre souffrance.

Il nous invite à tendre les bras à nos maux, nos souffrances pour les écouter, les entendre et les accueillir. Leur donner une place est un moyen pour soi d'en prendre conscience, ici et maintenant. Et prendre conscience de nos maux nous aide à connaître leur source et les libérer, en laissant exprimer les émotions qui s'y rattachent. Plus nous laissons exprimer ces émotions et plus la source de nos maux prendrons de moins en moins de place en soi.

 

Cesser de ruminer le passé, trouver la paix intérieure et vivre ici et maintenant, méditer, vivre en pleine conscience chaque instant de notre vie, se réconcilier avec soi-même (en s'adressant à son enfant intérieur), ses proches et sa famille constituent, selon Thich Nhat Hahn, les pierres du chemin menant à la guérison de soi et de son enfant intérieur.

La régression en âge (en vie actuelle ou en vie antérieure) est un des outils que je propose en vue de vous accompagner vers le chemin de la paix avec soi, son enfant intérieur, ainsi qu'avec ses proches. La régression peut être vu comme un moyen de se (re)connecter avec son vrai soi. Tout au long de la séance, je vous accompagne, afin de vous aider à libérer les émotions ou les "blocages" en lien avec ce que vous vivez actuellement.

"La lampe de la pleine conscience est en nous, et nous pouvons décider de l'allumer à tout moment."

Thich Nhat Hahn

​© 2020 par Alexandre ROMARIZ (POLLICINO).